Le marché des SIM bouge encore, grâce aux besoins des entreprises. Selon les chiffres de l’Arcep, le gendarme français des télécommunications, il a connu une progression de 1 % en 2016, contre 0,6% l’année précédente. Au dernier trimestre, la hausse a même atteint 1,2 % de croissance quand le seul secteur des entreprises a progressé de 2,5 % avec 73 000 nouvelles cartes. Ces chiffres sont plutôt positifs pour un marché considéré comme ultra saturé avec 73 millions de puces pour 67 millions de Français.

Sur ce même trimestre, 470 000 nouvelles cartes SIM ont été activées pour 730 000 activations sur l’ensemble de l’année. L’Arcep révèle également que la nature du marché elle-même évolue. En plus de progresser essentiellement grâce aux besoins des entreprises, il a vu les forfaits augmenter en volume à 61,6 millions d’unités, portés par les offres sans engagement et la réduction des prix due à l’arrivée de Free. En conséquence, le nombre de cartes prépayées a reculé à 11,38 millions d’unités.