© Sergey Nivens - Fotolia

@Work

L’industrie des logiciels d’infrastructure et middlewares se porte bien

Par La rédaction, publié le 22 avril 2015

Les logiciels d’infrastructure et les middlewares ont poursuivi leur évolution en 2014. Selon la dernière étude du cabinet Gartner, les revenus de cette industrie ont progressé de 8,8 % en 2014, à 23,8 Md$, soit 2 Md$ de plus qu’en 2013.

D’après Fabrizio Biscotti, directeur de recherche chez Gartner, les fournisseurs traditionnels du secteur sont de plus en plus concurrencés par des éditeurs tels que Salesforce ou SAP. Dans le même temps, la clarification des offres cloud contribue à rendre les plateformes de développement PaaS de Google, Engine Yard, Dell ou Informatica « menaçantes » envers les acteurs installés que sont IBM, Oracle et Microsoft.

Salesforce vient inquiéter Microsoft

Big Blue reste large leader du secteur avec 6,9 Md$ de chiffre d’affaires en 2014, en croissance de 6,1 %. De quoi conforter sa part de marché, établie à 29,1 %.

Son poursuivant, Oracle, a fait du sur-place sur la même période, avec une croissance faible de 1,5 %, portant son chiffre d’affaires à 3,3 Md$ dans ce domaine, pour une part de 13,8 %. Microsoft a, lui, fait à peine mieux en 2014 avec une croissance de 3,8 %, mais pour des recettes bien plus faibles, à 1,1 Md$ et 4,9 % de part de marché.

Encore quatrième en 2014, Salesforce a surfé sur un rythme de croissance vraiment différent du reste de l’industrie, preuve de l’appétence du marché pour ses solutions et sa plateforme SaaS. La société de Marc Benioff a vu ses recettes bondir de 55 % à 740 M$, pour une part de 3,1 %. C’est encore trop faible pour inquiéter IBM ou Oracle. Mais si la tendance se poursuit, Salesforce pourrait bientôt doubler Microsoft.

Dans l'actualité