Selon une étude du cabinet Berg Insight menée auprès de 300 fournisseurs de services managés (MSP), près de 80 % des sondés s’estiment réellement menacés par les opérateurs de cloud public. Dans ce marché aujourd’hui « cloud first », exempt d’intermédiaires, il leur faut rivaliser avec des géants tels que Google, Microsoft et AWS. Face à ces concurrents de taille, guère d’alternatives : un MSP sur deux a déjà fait le choix de baisser ses tarifs.

En outre, pour 55 % des répondants, la diversification des offres apparaît comme la seule solution pour garantir le maintien de leurs activités. Ainsi, la majorité se tourne désormais vers la sécurité des SI, un service particulièrement recherché par la clientèle. Les offres d’hébergement cloud et de stockage font aussi partie des stratégies de développement.