D’après le quotidien DigiTimes, les ventes de PC de type desktop continuent leur chute, de 15 % cette année. Ce déclin devrait néanmoins s’estomper dès 2016, avec une baisse estimée à 7 %, notamment grâce à une demande plus importante de produits pour gamers, de stations professionnelles et de systèmes embarqués.

Malgré la sortie de Windows 10 et des processeurs Skylake d’Intel au second semestre, les ventes de PC n’ont pas décollé. La mise à jour gratuite de l’OS de Microsoft proposée aux clients freine le renouvellement des machines. En outre, la demande des marchés émergents, surtout la Chine, n’a pas atteint le niveau escompté. Enfin, les consommateurs, motivés par le déploiement de la 4G, tendent à privilégier le remplacement de leur smartphone.

Des ventes hissées par les mini PC et le haut de gamme

Après s’être vendus à 6 millions d’unités cette année, les mini PC devraient atteindre, voire dépasser les 8 millions l’an prochain. Les PC tout-en-un verront également leurs ventes croître. Les ventes des puces Intel conçues pour les machines haut de gamme devraient, quant à elles, augmenter de 15 % en 2016.

Alors que Lenovo, Dell et HP, trio de tête du marché, misent désormais sur les produits de niche, ils devraient essuyer une baisse des ventes moins importante en 2016. Gigabyte Technology et Asustek Computer, déjà bien ancrés dans ce secteur, devraient, eux, maintenir leurs performances.