Vingt-et-un : c’est le nombre de mois consécutifs de hausse des ventes de stations de travail certifiées. Mais cette belle performance a pris fin au 1er trimestre 2015, selon IDC. Le marché a même connu une baisse de 1,7 % de ses volumes de ventes sur la période, soit 834 000 unités de moins qu’un an plus tôt. IDC rappelle avoir lui-même prévu une croissance de 2,4 % de ces ventes, à l’unisson d’autres cabinets d’analyse.

Ce sont l’Europe, les États-Unis et le Japon qui portent la responsabilité de cette baisse, puisqu’il s’y est vendu 4,6 % d’unités en moins. En Amérique latine, ces ventes ont en revanche progressé de 4,9 %, et elles ont augmenté de 11 % au Moyen-Orient et en Afrique. 

Lenovo s’en sort bien

Dell, numéro deux du secteur, est la marque la plus touchée par cette baisse. Elle abandonne 0,9 % du marché à ses concurrents et n’en dispose plus que de 35,3 %, ayant écoulé 6,8 % d’unités en moins.

HP, le leader, s’en tire mieux avec une progression de 0,3 % de sa part de marché, à 46,6 %. Le groupe signe ainsi sa meilleure performance depuis le 4ème trimestre 2013. Le troisième, Lenovo, fait encore mieux avec une croissance à deux chiffres, selon IDC. Il s’octroie 11,2 % du marché, soit 2,1 % de mieux qu’un an plus tôt. Le reste des constructeurs se partage les 6,8 % de part de marché restants, incluant notamment Fujitsu et NEC. À elles deux, les marques nippones ont décliné de 22,2 % d’une année sur l’autre.