L’Office nationale des forêts va moderniser son système d’information géographique (SIG). Déployée en 2005, son application Canopée, destinée aux agents de terrain, s’appuyait sur le client lourd StarGIS. Une solution imposée par le fait qu’au moins un tiers des forestiers n’avaient pas, à l’époque, d’accès haut débit et devaient donc travailler sans connexion. Aujourd’hui, l’ONF peut songer à migrer les 5 000 utilisateurs de son SIG en technologies Web. Le projet se déroulera sur plusieurs années avec, dans un premier temps, la bascule de son socle SIG puis le déploiement des applications sur un framework commun. Clôture de l’appel d’offres le 2 septembre.