D-Wave est une entreprise canadienne commercialisant ce qu’elle estime être le premier ordinateur quantique. Plusieurs chercheurs sont toutefois restés sceptiques sur le caractère effectivement quantique de cette machine. Dans un article à paraître dans Nature, des scientifiques de l’université de Californie du Sud affirment que la mécanique quantique joue effectivement un rôle dans le processeur de D-Wave. Le modèle actuel de D-Wave comporte 128 qubits (bits quantiques occupant simultanément l’état 0 et 1) et est étudié par Lockheed Martin.