Depuis 8 semaines, chaque Vendredi nous revenons sur l’un des lauréats des « DSI de l’Année ». Pour ce dernier huitième et dernier rendez-vous, ce n’est pas un DSI qui est à l’honneur, mais un PDG! Patrick Pouyanné, PDG de Total est en effet le lauréat de notre prix spécial « Manager Numérique de l’Année ».

Le pétrolier a initié depuis quelques années sa mutation, notamment avec une offre croissante d’électricité basée sur des énergies renouvelables. L’année 2020 a vu une montée en puissance de l’utilisation du digital, que ce soit pour améliorer les performances opérationnelles ou développer de nouveaux services. Une stratégie impulsée par son PDG Patrick Pouyanné.

« À l’horizon 2050, le pétrole ne devrait plus représenter que 20 % de l’activité de Total. L’électricité sera dominante dans le portefeuille », a souligné Patrick Pouyanné, PDG de Total, le 8 mars dernier sur BFM Business.

Une diversification bien sûr liée à la transition énergétique. Pour marquer le virage, le groupe va changer de nom pour devenir TotalEnergies en juin prochain. « Aujourd’hui, l’économie dépend largement du pétrole. La transition va prendre du temps », a ajouté le PDG. Déjà largement initiée, la diversification du groupe ne se limite pas à l’énergie. « Nous avons déjà des activités très diversifiées », a détaillé Patrick Pouyanné.

Mener à bien cette transition suppose bien sûr d’avoir un ou, plutôt, des systèmes d’information adaptés, et de développer de nouveaux services, en particulier digitaux, par exemple pour aider les clients à mieux maîtriser leur consommation énergétique.

L’innovation n’est pas une nouveauté pour Patrick Pouyanné. Des circonstances particulières ‒ la disparition de Christophe de Margerie fin 2014 ‒ le propulse à la tête de Total à un moment sensible de chute du prix du pétrole. « On ne contrôle pas le prix de vente des hydrocarbures, seulement nos coûts de production », rappelle le PDG, qui prend alors le problème à bras le corps.

Pour relever le défi de maîtrise des coûts et faire évoluer l’entreprise vers de nouveaux métiers, Patrick Pouyanné va miser largement sur le numérique et l’innovation. Dès 2015, un poste de CDO est créé. Côté stratégie, le groupe signe en 2018 un accord avec Google Cloud pour développer des solutions d’intelligence artificielle appliquées à l’analyse des données du sous-sol.
Fin 2019, l’apport de numérique infuse toutes les activités du groupe. Lors de l’événement « Le Meilleur Développeur de France », le PDG annonce le lancement d’une digital factory : « Je suis convaincu que le digital est un levier indispensable pour atteindre nos objectifs d’excellence dans toutes les branches opérationnelles du groupe. La digital factory de Total sera un véritable booster de l’entreprise … »

Cette nouvelle structure vise à résoudre des problèmes concrets et à produire rapidement des solutions. Elle a une feuille de route chiffrée : permettre aux métiers du groupe de générer 1,5 Md$ de revenu avec le digital d’ici 2025. Ambitieux, même si cela représente moins d’un pourcent des revenus annuels du pétrolier…

Parmi les premières réalisations effectives, sa filiale Be:Mo, propose depuis peu une plateforme SaaS qui relie les services énergétiques aux services de mobilité.

De son côté, la R&D du groupe œuvre bien sûr aussi à la transformation. Solar Mapper, par exemple, est un outil mis au point conjointement par la R&D de Total et Google Cloud permettant aux particuliers d’obtenir une estimation précise et rapide du potentiel d’énergie solaire de leur habitat.

Dernier pas en date sur la route de la transformation, le 11 mars dernier, le groupe a annoncé un partenariat avec Microsoft pour promouvoir la transition vers la neutralité́ carbone.

L’ENTREPRISE

Groupe multi-énergies, Total produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité. Présent dans plus de 130 pays, il compte plus de 100 000 collaborateurs. Plus de 8 millions de clients passent quotidiennement dans ses 14 000 stations-service dans le monde. En 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 200 Md$.

MINI BIO DE PATRICK POUYANNE

Depuis 2014 : PDG de Total
  2012-2014 : DG Raffinage-Chimie
  2002-2012 : Directeur Stratégie, Croissance et R&D, directeur Finances, Économie et SI - Branche Exploration-Production Total
  1999-2002 : Directeur général, Total E&P Qatar
  1997-1999 : Secrétaire général, Total E&P Angola
  1993-1996 : Conseiller, directeur de cabinet, ministère de l'énergie
Formation
   1986 : Mines ParisTech
   1983 : Polytechnique