Micro Focus vient d’annoncer l’acquisition du texan Attachmate, spécialiste des solutions de connectivité et d’émulation de terminaux mainframes. Une opération effectuée en actions auprès d’investisseurs multiples : Elliott Management, Francisco Partners, Golden Gate Capital, et Thoma Bravo – récent acquéreur de Compuware -, pour un montant total de 1,2 Md$ (2,3 Mds$ – 1,1 Md$ de dettes).

L’ancien actionnaire majoritaire d’Attachmate, Wizard Parent LLC détiendra 40 % des actions de la nouvelle entité. Le chiffre d’affaires global des deux sociétés réunies s’élèvera à 1,4 Md$. Le président exécutif de Micro Focus, Kevin Loosemore, a d’ores et déjà prévenu que plus aucune acquisition ne serait entreprise par le groupe avant 2 ans.

Élargissement des offres
Cette fusion avec Attachmate, qui devrait être finalisée d’ici novembre, va constituer pour Micro Focus un indéniable atout. L’éditeur texan était en effet propriétaire des marques Novell, NetIQ et Suse Linux depuis fin 2010. Micro Focus pourra, de ce fait, élargir ses offres aux entreprises « confrontées à une complexification de l’IT et luttant pour préserver une logique business et leurs données » a précisé Kevin Loosemore. 

L’éditeur britannique compte déjà parmi ses domaines d’expertise la modernisation d’applications mainframes et d’outils Cobol, mais également, depuis le rachat de Borland et de la division test de Compuware en 2009, l’édition de solutions de gestion du cycle de vie des applications (ALM).