Microsoft confirme le rachat de Cloudyn, la jeune pousse israélienne. Si aucun montant n’a été rendu public par les deux parties, la presse israélienne évoquait un prix compris entre 50 M€ et 70 M€ en avril, quand la rumeur de cette opération s’était répandue.

La société Cloudyn propose une plateforme SaaS visant à aider les entreprises à optimiser leurs investissements dans le cloud. Pour y parvenir, elle leur permet de contrôler leur consommation de cloud, de surveiller et d’analyser les actifs stockés et de prévoir les besoins futurs. Un service et une vision dont la firme de Redmond considère qu’ils correspondent parfaitement à sa volonté d’offrir un cloud globalisé, sûr et intelligent à ses clients. Initialement développée autour du cloud public d’AWS, cette solution fonctionne aussi sur Microsoft Azure et Google Platform.