La firme de Redmond lance sa propre plateforme d’analyse conçue pour le big data. Celle-ci est basée sur R, un langage de programmation open source d’analyse statistique et de traitement de données. Nommée R Server, cette plateforme est compatible avec Windows et Linux (Red Hat et Suse), ainsi qu’avec le framework Hadoop ou Teradata DB.

Ce lancement fait suite à l’achat, au printemps 2015, de Revolution Analytics, fournisseur d’une distribution commerciale de R (Revolution R Enterprise, ou RRE) sur laquelle se base aujourd’hui R Server. Cette acquisition a permis à Microsoft d’étendre ses capacités en termes d’analyse avancée. La version Windows de la plateforme conserve d’ailleurs le nom RRE.

Explorer, analyser et modéliser les données du big data

R Server supporte un large éventail de statistiques associées au big data. Il est doté de capacités de modélisation prédictive et de machine learning. La plateforme est compatible avec les scripts R, langage aujourd’hui incontournable en statistique. Elle permet l’exploration et la modélisation d’analyse de données à grande échelle.

R Server est d’ores et déjà disponible pour les membres du Microsoft Developer Network et sur la plateforme DreamSpark dédiée à l’enseignement supérieur. Microsoft R Open (ou MRO), désignée comme une distribution améliorée de R, est également proposée au téléchargement sur le MRAN, en tant que prérequis pour R Server et RRE 2016.