Microsoft aime la France et le confirme une nouvelle fois. Le géant américain a vu son président, Satya Nadella, rendre visite à François Hollande lundi 9 novembre, confirmant un investissement de 83 M€ dans l’écosystème numérique français.

La firme de Redmond va utiliser 70 M€ pour appuyer les start-up de la French Tech en leur accordant des crédits à l’innovation d’une durée de trois ans. En tout, 300 entreprises pourraient en profiter, dont beaucoup sont affiliées à une dizaine d’accélérateurs de développement situés dans toute la France. Des services cloud et data, notamment, seront mis à leur disposition.

13 M€ dans un partenariat avec l’école

Les 13 M€ restants vont être investis dans un partenariat avec l’Éducation nationale. Ils serviront à accompagner le déploiement du numérique dans les écoles, mais aussi à soutenir l’apprentissage du code.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft investit en France, puisque depuis une dizaine d’années l’entreprise est déjà venue en aide à 1 500 start-up. Ses appuis financiers auraient permis de créer 7 000 emplois. Avant Microsoft, SAP et Cisco avaient déjà rencontré le chef de l’État cette année et annoncé des investissements respectifs de 100 et 200 M€.