L’année 2014 commence plutôt bien pour Microsoft qui présente une progression de 14 % de son chiffre d’affaires. Lequel s’élève à 24,5 Md$. Le bénéfice net progresse de plus de 3 % sur la période, et atteint 6,56 Md$.

Le succès de SQL Server, de System Center et des services Cloud (Office 365, Azure et Dynamics CRM Online) font de la division professionnelle de Microsoft un réel motif de satisfaction. Elle affiche une progression de 10 % pour atteindre 12,67 Md$.

Autre raison d’avoir le sourire à Redmond, les 7,4 millions d’exemplaires écoulés de la Xbox, et les 3,9 millions de la nouvelle venue, la Xbox One. En passant de 2,81 Md$ à 4,73 Md$, les ventes ont progressé de 68 %. L’écart, avec le concurrent Sony et ses 4,2 millions de PS4 écoulées depuis le lancement de la console, se réduit encore.

Les ventes de la tablette Surface représentent 893 M$. Ce qui ne suffit cependant pas à assurer la rentabilité du produit. 930 M$ ont en effet été nécessaires en fabrication, distribution, marketing pour installer la tablette sur le marché.

Ces bons résultats d’ensemble ne masquent pas une autre réalité. Avec une chute de 3 %, les ventes de licences Windows continuent de se réduire. Ajouté à cela le retard pris sur le marché des smartphones et des tablettes, on imagine déjà le travail qui attend le successeur, encore inconnu, de l’actuel PDG Steve Ballmer qui prend sa retraite en août prochain.