Le nouveau service Azure Information Protection, disponible en préversion courant juillet, est destiné à la classification et au marquage de données. Il permet aux professionnels de bénéficier d’une protection persistante des données sensibles, qui couvre l’ensemble des lieux de stockage (dans le cloud, sur site ou sur terminaux mobiles). L’étiquetage peut être réalisé en fonction de la source, du contexte ou du contenu.

Ce nouveau service de Microsoft offre par ailleurs des options de gestion des droits pour la suite Office et d’autres applications, ainsi qu’un suivi des activités sur les données partagées. Une fois véritablement adopté par ses utilisateurs, ce nouveau service pourrait bien remplacer Azure RMS d’ici la fin de l’année.