Microsoft annonce avoir mis la main sur Havok, éditeur de moteurs physiques 3D dédiés aux jeux vidéo. Rachetée pour un montant inconnu, la société d’origine irlandaise avait été acquise par Intel en 2007 pour 110 M$. Les moteurs créés par Havok sont présents au cœur de titres phares comme Age of Empires III, BioShock ou bien l’emblématique Half-Life 2.

Installé dans pas moins de 600 jeux aujourd’hui, Havok restera aux mains de la communauté des développeurs promettent les deux sociétés dans un communiqué commun. L’éditeur de Redmond explique, en outre, qu’il compte implémenter la technologie développée par Havok dans ses propres logiciels. DirectX 12 et Visual Studio en tête, mais aussi son cloud Azure. En effet, Microsoft a déjà promis par le passé que la Xbox One pourrait se décharger d’une partie des calculs qui seraient alors confiés à une unité de calcul déportée dans le cloud.