Bugs dans le traitement des appels d’urgence, fonctionnalités limitées… Publiée en juin dernier, une étude de l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé) pointait la nécessaire modernisation des plates-formes informatiques et télécoms des Samu-Centres 15. Afin d’enrichir cette étude, l’Asip Santé a demandé aux agences régionales de santé, aux établissements hospitaliers et aux syndicats de médecine libérale de la commenter.

De cet appel à commentaires, il ressort notamment que le projet national devra capitaliser sur les initiatives en cours dans les régions, comme le Réseau régional d’aide médicale urgente (RRAMU) de Haute-Normandie ou l’interconnexion des Samu dans les régions Paca et Pays de la Loire (projet Aresa). L’Asip Santé a été missionnée par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) pour établir l’étude de faisabilité.