DOSSIERS

Négociations sur le stress dans les grandes entreprises avant le 1er février

Par La rédaction, publié le 09 octobre 2009

Xavier Darcos a demandé ce matin à ce que toutes les entreprises de plus de 1 000 salariés engagent des négociations sur la prévention du stress au travail avant le 1er février 2010. Pour les PME, le ministre du Travail réclame la mise en place d’actions d’information et de diagnostic via les organismes publics spécialisés (l’Anact, l’INRS, etc.).

Cette annonce intervient alors que le Technocentre Renault de Guyancourt déplore un nouveau cas de suicide parmi ses ingénieurs. Ce site a déjà connu une série noire entre fin 2006 et début 2007. Des informaticiens employés par des prestataires (IBM, Assystem) avaient notamment mis fin à leurs jours. L’un d’eux avait vu son suicide qualifié de maladie professionnelle.

Une enquête réalisée par le cabinet Technologia aurait révélé, selon un syndicaliste cité par La Tribune, que 30 % des salariés du technocentre souffraient de « tension au travai ». Soit trois fois plus que la moyenne. Sans aller jusqu’à ces drames, le stress peut conduire à des situations d’épuisement extrême ou “burn out”. Comme le cas de ce chef de projet évoqué par LExpress.fr.

Dans l'actualité