Nokia et Alcatel-Lucent ont publié leurs derniers résultats séparés, avant de ne former qu’une seule entreprise. Le finlandais a enregistré pour son activité réseau un résultat net en hausse de 20 %, cette division représentant près de 90 % de son chiffre d’affaires. Dans l’ensemble, ce dernier a toutefois reculé de 2 % sur la période, à taux de change constant. Prudent, le groupe a d’ailleurs fait part d’inquiétudes pour 2016, évoquant notamment des difficultés sur le marché chinois et une mauvaise conjoncture macroéconomique.

Son PDG, Rajeev Suri, n’a toutefois pas omis de féliciter Alcatel-Lucent pour ses bons résultats publiés le même jour. Et pour cause, le groupe a enregistré un bénéfice net de 257 M€, le premier depuis 2011 et le second depuis 2006. Résultat du plan de restructuration Shift, il s’est accompagné d’un flux de trésorerie net de 660 M€ sur l’année.