L’acquisition de l’américain Freescale par son concurrent néerlandais NXT va donner naissance au premier constructeur mondial de semi-conducteurs pour l’industrie automobile. L’opération – chiffrée à 11,8 Md$ – sera effective au second semestre 2015.

Cette nouvelle entité est valorisée à près de 40 Md$, avec à la clé un chiffre d’affaires avoisinant les 10 Md$. Le bénéfice de synergie engendré par cette fusion devrait atteindre plus de 500 M$/an, ont annoncé les deux entreprises.

Pour compléter le financement de son acquisition, NXP va émettre 115 millions d’actions. Les actionnaires de Freescale détiendront alors 32 % de l’entité fusionnée.