Oracle vient de recevoir, plus rapidement que d’ordinaire, la certification de SAP pour sa base de données 12C. Bâtie pour le cloud, celle-ci a été lancée en juillet dernier.

À la fois partenaire et concurrent d’Oracle, SAP permet depuis de nombreuses années à ses clients d’utiliser la base de données de son rival américain pour stocker les données de son ERP et autres applications d’entreprise. Celles-ci ne seront pas compatibles avec la version initiale 12.1.0.1, mais avec la suivante, 12.1.0.2.

Cette certification rapide pourrait laisser penser que les deux éditeurs de logiciels en ont fini avec leurs oppositions récurrentes. Mais la hache de guerre est loin d’être enterrée. SAP travaille déjà depuis quelques mois à faire migrer ses clients utilisateurs de la base d’Oracle vers son propre système de gestion de bases de données en mémoire, Hana.