Le chiffre d’affaires des services mobiles en France est en recul de -8,1% sur le premier trimestre 2013. Orange augmente de 1,3 % sa base d’abonnés en un an.

L’activité mobile d’Orange a été mi-figue mi-raisin, sur les trois premiers mois de 2013. En France, la concurrence exacerbée sur les prix continue de faire sentir ses effets, un an après l’arrivée tonitruante de Free Mobile sur le marché.

Le chiffre d’affaires des services mobiles (2,157 milliards d’euros) d’Orange est en recul de -8,1% à base comparable.
Pour l’opérateur, l’effet des baisses de prix liées à la refonte des offres segmentées Sosh, Open et Origami est en partie compensé par la croissance de la navigation Internet et le développement de l’itinérance nationale (montant que verse Free à Orange pour l’utilisation de son réseau).

Le meilleur baromètre de la guerre des prix est la baisse continue du chiffre d’affaires facturé par abonné mobile : -10,7% au 1er trimestre 2013 après -9,0% au 4ème trimestre 2012.

Du côté des bonnes nouvelles, Orange réussit à endiguer la baisse de son parc d’abonnés. Sa base de clients mobiles totale (forfaits et offres prépayées, hors opérateurs MVNO) s’élevaient à 26,829 millions de clients au 31 mars 2013, soit +1,3% sur un an.

Les forfaits totalisent 19,789 millions d’abonnés (+3,8% en un an). Sosh réunissait 1,088 million de clients au 31 mars 2013 et les offres quadruple-play Open avaient convaincu 3,438  millions de clients à cette même date.