OVH ouvre son capital, selon le quotidien Les Échos. L’hébergeur nordiste aurait reçu cinq offres d’investisseurs potentiels, dont quatre sont nord-américains. La dernière est française. Si l’entreprise faisait effectivement entrer un actionnaire à son capital, ce serait une première : jusque-là, elle avait préféré recourir à l’emprunt pour financer sa croissance. Cette fois, ce serait pour lever 300 M€ qu’OVH réaliserait un tour de table. L’hébergeur basé à Roubaix serait alors valorisé à 1,5 Md€ et entendrait poursuivre son développement à l’international, en particulier au Canada et en Asie. Ce sont 12 datacenters qui pourraient alors être déployés au cours des cinq prochaines années.