Favoriser les transports intermodaux (associant le RER, le métro, le bus, le tramway et le Velib’), proposer des trajets alternatifs en cas de travaux ou encore indiquer l’emplacement du wagon à privilégier pour se rendre à une adresse particulière. C’est le type d’applications qui devraient naître du concours Moov’In The City lancé à partir du 21 mai.

Ce concours pour développeurs et designers, auxquels se sont associés la RATP et la SNCF, a été imaginé par la Mairie de Paris. Il s’étalera sur trois mois et dotera les vainqueurs d’un chèque de 25 000 euros. Jamais les développeurs n’ont disposé de données aussi riches et diverses sur la capitale. La RATP a, par exemple, libéré ses horaires l’été dernier (ce qu’a fait SNCF Transilien depuis longtemps). JCDecaux a, pour sa par,t ouvert il y a quelques jours celles relatives à ses Velib’.

Quant à la mairie de Paris, qui avait déjà publié ses plans de voiries et ses emprises au sol (stations de bus, escaliers de métro…), elle profite de Moov’In The City pour dévoiler l’agenda de la ville. Au final, ce concours permettra, on l’espère, d’améliorer l’information voyageur à moindre coût. Et surtout de générer de l’activité économique au travers du lancement de plusieurs applications.