Microsoft prend sous son aile Peggy Johnson, ancienne présidente du développement mondial chez Qualcomm.

Après 24 ans passés dans cette entreprise, elle s’apprête à occuper la fonction de vice-présidente du développement des affaires chez Microsoft, sous la direction de Satya Nadella.

La ligne stratégique « mobile first, cloud first » tracée par son directeur sera donc suivie par Peggy Johnson. Prenant ses fonctions à partir du 1er septembre prochain, elle aura pour mission d’accompagner les partenariats-clés, ainsi que les contrats stratégiques et l’innovation.

« Peggy partage notre vision et sait quelles sont les décisions à prendre pour stimuler la croissance de la mobilité et du cloud, a déclaré Satya Nadella. Son expérience la place en tête du développement des affaires de Microsoft et son arrivée est un atout fort pour notre équipe de direction ».

La prise de fonction de Peggy Johnson conduit Eric Rudder à quitter son poste. Il restera toutefois toujours en charge du développement stratégique, sous l’œil attentif de Satya Nadella.