Le Wi-Fi et la 5G auront chacun leur propre rôle à jouer pour la connectivité de prochaine génération. Ces deux technologies seront essentielles pour soutenir l’évolution des pratiques des entreprises et des consommateurs qui a notamment été observée durant la pandémie de coronavirus.

Par Alex Roytblat, Directeur des Affaires réglementaires mondiales, Wi-Fi Alliance

En France, un salarié sur quatre a télétravaillé, ce qui a provoqué une augmentation de 33% du trafic internet. Bien que cela puisse paraître paradoxal, l’extension du Wi-Fi dans la bande de fréquence 6 GHz, (Wi-Fi 6E) aidera à supporter la connectivité gigabit dans tout le pays en répondant à la demande en matière de Wi-Fi.

La complémentarité de la dernière version du Wi-Fi 6E et de la 5G permettra aux Français de bénéficier d’une augmentation de la vitesse, d’une bande passante plus large et d’un temps de latence réduit. La disponibilité de la fréquence 6 GHz pour le Wi-Fi permettra au pays de tirer parti de toutes les promesses du déploiement de la 5G.

Le dilemme intérieur/extérieur

Les réseaux 5G sont considérablement gênés par les murs. Le Wi-Fi est donc nécessaire pour apporter à l’intérieur des bâtiments les bénéfices attendus des réseaux 5G et il permettra aux fournisseurs de services d’étendre la couverture et d’augmenter la capacité de leurs réseaux. Ainsi, la fréquence 6 GHz améliorera la capacité du Wi-Fi à offrir une connectivité sûre, robuste et cohérente, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur dans les lieux publics, comme les stades ou les campus. Le Wi-Fi 6E offrira des expériences positives même pour les applications les plus gourmandes en bande passante telles que le téléchargement rapide, le streaming vidéo haute définition ou la vidéoconférence haute qualité à faible latence. Le Wi-Fi 6E continuera à jouer un rôle important dans l’évolution des applications dédiées à l’Internet des objets (IoT), la réalité augmentée et la réalité virtuelle (AR/VR), la vidéo ultra-haute définition, les expériences internet immersives, les applications industrielles et bien plus encore.

L’infrastructure internet en France atteint ses limites, avec des millions de personnes qui se connectent à domicile en raison de la pandémie.
Le Wi-Fi 6E apporte des améliorations significatives, notamment en termes de débit de données, d’augmentation des capacités, d’efficacité énergétique et de performances dans les zones où sont connectés de nombreux terminaux.
L’extension du Wi-Fi dans la bande 6 GHz offrira aux utilisateurs une meilleure connectivité Wi-Fi, même dans les environnements à forte densité, tels que le domicile, ou dans les espaces publics. Cela signifie que les utilisateurs seront en mesure de tirer un meilleur parti de leurs réseaux Wi-Fi personnels, avec tous leurs terminaux connectés délivrant une performance optimale et de conserver ce niveau de qualité, même en marchant sur les Champs-Elysées ou sur le quai du métro Opéra.

L’ingrédient secret du succès de la 5G

Le Wi-Fi supporte déjà une part importante du trafic de données réseaux des opérateurs grâce au déchargement sur les réseaux Wi-Fi et la bande 6 GHz lui permettra d’améliorer encore sa performance.
Cette fréquence permet au Wi-Fi de fournir les avantages attendus de la 5G comme la réduction du temps de latence, une plus grande capacité et une bande passante plus étendue. Elle offre en effet des canaux plus larges et un spectre de fréquence moins encombré, permettant au réseau d’accueillir davantage d’utilisateurs simultanés, tout en conservant une performance optimale.

La fréquence 6 GHz est donc est une ressource précieuse pour le Wi-Fi, et sans elle, la France risque de rater le coche et de priver les consommateurs de nombreux avantages.

Les terminaux Wi-Fi 6E s’appuieront sur la fréquence 6 GHz pour proposer du streaming haute résolution nécessaire à des applications comme la vidéoconférence, une latence plus faible pour le gaming et l’IoT industriel, et des vitesses de téléchargement plus rapides pour fournir des services critiques sur les marchés des entreprises, de l’éducation et de la santé. Du côté du public, les utilisateurs verront aussi arriver une nouvelle génération d’appareils mobiles dont ceux intégrant des applications vidéo bidirectionnelles et AR/VR.

Avec le 6 GHz, les expériences Wi-Fi peuvent être améliorées partout, que ce soit à l’intérieur, à l’extérieur, à la maison ou en mobilité, dans les zones à forte densité et les lieux publics les plus fréquentés. Ce sera ainsi le cas dans les stades, tels que le Stade de France ou le Vélodrome de Marseille, dans les jardins publics ou même dans le métro.

La Federal Communications Commission (FCC) aux États-Unis est le premier organisme réglementaire à prendre la courageuse décision de rendre la totalité des 1200 MHz de la bande 6 GHz disponibles pour une utilisation sans licence. Une telle mesure en France empêchera qu’une saturation imminente du spectre de fréquence ne dégrade les avantages socio-économiques offerts par le Wi-Fi. Il est temps de rendre la fréquence 6 GHz disponible pour le Wi-Fi.