La version 5.4 de la suite bureautique libre apporte son lot de nouvelles fonctionnalités, tant dans le module Writer que dans Calc et Impress. Plus ergonomique, cette mouture offre surtout une meilleure prise en charge des formats Microsoft Office. Cette interopérabilité est indispensable en entreprise comme dans le secteur public où le format Open Document est privilégié. Les formats ODF et OOXML propres à l’application ont été revus pour faciliter les échanges avec les utilisateurs de la suite propriétaire.

Ces formats ont notamment bénéficié d’une modification importante au niveau de leur description XML. Ainsi, selon The Document Foundation, un document ODF est désormais moitié moins lourd qu’un document identique créé avec la suite de Microsoft. L’interopérabilité se traduit également par un meilleur rendu des PDF exportés via Writer ou Impress, y compris ceux intégrant des vidéos. Enfin, cette version 5.4, disponible aussi pour le cloud, supporte les clés OpenPGP utilisées pour la signature des fichiers ODF sous Linux.