Le leader mondial des system-on-chip à base ARM pour smartphones et tablettes a vu son chiffre d’affaires décrocher de 19 %, à 5,8 Md$, contre 7,1 Md$ fin 2014. Comparés au 3ème trimestre, les trois derniers mois de 2015 ont connu un léger regain (+6 %), grâce à des ventes de mobiles 3G et 4G plus importantes que prévu et plusieurs nouveaux contrats de licence en Chine.

Malgré ce léger mieux, la conjoncture reste compliquée pour l’américain, dont les bénéfices ont plongé plus profondément encore : de 24 %, à 1,5 Md$. Rappelons que Qualcomm a connu une restructuration en 2015, qui a conduit à la suppression de 4 500 postes, et à des frais de 190 M$. L’objectif de la société est de réussir à abaisser ses coûts de 1,4 Md$, confrontée à un recul persistant de ses ventes.