Le revenu des mobiles en France, sur le 1er semestre 2013, est à – 9,8 % malgré une hausse des clients forfaits de + 4,6 %. Le revenu moyen par abonné est à – 12,1 %.

En France, Orange continue de souffrir d’une baisse globale de son chiffre d’affaires de -6,8 % (10,084 milliards d’euros), à base comparable, au vu des résultats du premier semestre 2013.

Sans surprise, les services mobiles, qui totalisent en France 4,289 milliards d’euros de revenus, restent soumis à une forte érosion des prix depuis l’arrivée de Free Mobile. Il contribue donc, logiquement, à cette tendance baissière avec – 9,8% à base comparable sur le semestre.

Chaque abonné mobile rapporte individuellement moins à Orange. Le revenu moyen par abonné a chuté de -12,1% au 30 juin 2013, baisse qui serait, toutefois, en ligne avec celle attendue sur l’ensemble de l’année, précise l’opérateur.

Cette baisse des revenus se produit alors que la base-clients des forfaits enregistre une croissance de +4,6%, totalisant 20,033 millions d’abonnés. Mais, la part croissante des clients Sosh (1,364 million) et quadruple-play Open (3,821 millions), soit 31% de la base-clients contre 15% un an plus tôt, pèsent sur les marges de l’opérateur.

La pression sur les prix se fait aussi sentir sur les services fixes (téléphone et ADSL), en baisse de 4,1 % même si le haut débit fixe (abonnement ADSL + fibre optique) est en hausse de +0,3%.

La base-clients totale du haut débit fixe s’élève à 9,975 millions d’accès au 30 juin 2013, soit +2,3% en un an. Elle inclut 239 000 accès en fibre optique, qui ont presque doublé en 12 mois.