Pour son 1er trimestre fiscal 2015, clos le 30 novembre 2014, Accenture dévoile un chiffre d’affaires en hausse de 7 % en dollars américains. Celui-ci s’établit à 7,895 Md$ contre 7,358 Md$ un an plus tôt.

Le bénéfice opérationnel, en progression de 9 %, s’établit à 1,19 Md$, pour une marge opérationnelle de 15 %. Le bénéfice net d’Accenture PLC croît, lui, de 10,6 % sur un an, à 831,53 M$.
Le cabinet de conseil international a enregistré sur le trimestre 7,7 Md$ de commandes, dont 3,9 Md$ en consulting et 3,4 Md$ en outsourcing (externalisation).

Concernant ses résultats régionaux, Accenture a réalisé 3,44 Md$ de revenus aux États-Unis, 2,91 Md$ en Europe et 1,55 Md$ dans les marchés émergents (Asie, Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient, Russie, Turquie).

Une année 2015 prometteuse
L’année fiscale 2015 s’amorce donc sous les meilleurs auspices. « Nos très bons résultats démontrent que nous exécutons une stratégie de croissance vraiment pertinente pour nos clients », explique Pierre Nanterme, PDG du cabinet de conseil.

« Nous continuons à investir dans les capacités, les solutions et les talents pour permettre à Accenture de se différencier sur le marché et gagner en compétitivité. Nous restons bien positionnés pour continuer à gagner des parts de marché et conduire une croissance rentable », poursuit-il.

Pour son 2ème trimestre fiscal 2015, Accenture mise sur un chiffre d’affaires compris entre 7,25 Md$ et 7,5 Md$. Une fourchette estimative inférieure aux bons résultats de ce 1er trimestre, le cabinet anticipant un effet de change défavorable qui devrait freiner sa croissance de 5 %.

Pour l’ensemble de l’année 2015, Accenture maintient en revanche ses prévisions de commandes, pour une valeur entre 34 Md$ et 36 Md$.