Sage porte ses logiciels de gestion Sage 30 et Sage 100 dans le cloud, sur la plateforme Azure de Microsoft. Comptabilité, vente, achats et décisionnel sont quelques uns des domaines couverts par les deux gammes à destination des TPE et des petites PME.

L’offre, dont les tarifs varient de 49 € à 149 €, comprend l’hébergement et la supervision de la plateforme cloud 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, les sauvegardes, les mises à jour, la restauration des données et l’assistance. Sage 30 et 100 sont notamment complétées par les applications de pilotage Customer View et Reports, présentées au mois de février dernier aux Techdays de Microsoft. Sage Customer View est accessible à partir d’une tablette tandis que Sage Reports est disponible en mode web. 

Dispositif anti-caisse noire
Parallèlement à ces nouveautés, Sage propose une mise à jour « anti-fraude » pour ses logiciels « Saisie de caisse décentralisée i7 », la gamme « Sage ApiCommerce », ainsi que « Apinégoce Caisse » et « Sage Apimécanique Caisse ». Cette annonce s’inscrit dans le contexte de la loi anti-fraude fiscale du 6 décembre 2013 qui prévoit que si un éditeur de logiciel de caisse ne se conforme pas à cette loi en mettant à disposition une mise à jour adaptée, il est passible d’une amende dont le montant s’élève à 15% du chiffre d’affaires réalisé avec les ventes d’un logiciel non conforme.