@Work

Salesforce disposera d’un datacenter européen en 2014

Par La rédaction, publié le 24 mai 2013

L’éditeur américain hébergera dans un data center anglais son offre Cloud en 2014, satisfaisant aux exigences de “localisation” des entreprises européennes.

Salesforce.com a choisi NTT Communications pour construire son nouveau datacenter en Grande-Bretagne. L’éditeur américain de logiciels de gestion de la relation client en mode hébergé, servira ainsi sa clientèle d’entreprises basées en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Ce site informatique, qui sera son sixième datacenter dans le monde, sera opérationnel en 2014. « L’Europe est la région qui enregistre la plus forte croissance (38%) dans notre exercice 2013 » a déclaré Marc Benioff, Président et CEO de l’éditeur qui parie sur un doublement de son chiffre d’affaires en Europe, fort de ce nouveau data center.

L’installation en Europe de ce site répondra surtout aux exigences des entreprises du Vieux continent. Celles-ci exprimaient des craintes récurrentes, pour des raisons réglementaires, à faire héberger hors d’Europe des données de leurs clients en utilisant les logiciels de CRM de Salesforce. Les données stockées et hébergées en Europe sont, a priori, protégées, par les lois européennes sur la protection de la vie privée.

Toutefois, une loi américaine moins connue que le Patriot Act, intitulée FISAA (foreign Intelligence Surveillance Amendment Act) permet en théorie aux autorités américaines d’intervenir sur des données de prestataires de Cloud américains, même si elles sont stockées en dehors des Etats-Unis.
 

Dans l'actualité