Le partenariat entre les deux acteurs IT s’accentue. Azure supporte déjà la base de données HANA, tandis que la suite Office 365 est intégrée aux services cloud de SAP. Les deux sociétés proposent aujourd’hui de nouvelles offres croisées. Les clients pourront exécuter l’ERP S/4HANA au sein d’Azure. La firme de Redmond est d’ailleurs la première à exploiter ce nouveau levier pour gérer ses propres traitements financiers.

De son côté, S/4HANA va être équipé des capacités d’analyse d’Azure AI pour fournir une aide à la décision plus efficace. En parallèle, le cloud privé de SAP, SAP HANA Enterprise Cloud, est maintenant intégré à Azure pour offrir un accès sécurisé à S/4HANA. L’éditeur allemand ne s’arrête pas là : plusieurs de ses systèmes critiques vont rejoindre le cloud de Microsoft. Un moyen de convaincre ses clients de faire de même.