Le groupe vient de s’offrir des parts de Vivanda, une société spécialisée dans l’exploitation du big data à destination de l’industrie agro-alimentaire. Les conditions financières de cette prise de participation n’ont pas été communiquées.

Nommé FlavorPrint, l’outil prédictif de Vivanda permet d’identifier les goûts d’un consommateur et de lui proposer des contenus Web alimentaires qui en tiennent compte. Pour y parvenir, FlavorPrint s’appuie sur l’exploitation de données, mais aussi sur la science. Les aliments sont classés en fonction de leurs caractéristiques avant de se voir attribuer un code-barres permettant de les conseiller à un utilisateur. Si cet investissement peut paraître étonnant, il permet à SAP de se diversifier, tout en s’appuyant sur une technologie solide. De son côté, Vivanda peut désormais compter sur un portefeuille clients très important.