Seagate vient de conclure le rachat des divisions Flash (FCD) et Accelerated Solutions (ASD) de LSI, pour un montant de 450 M$. Il s’agit d’un événement majeur dans le milieu du SSD (Solid-State-Drive), à l’heure où le principal concurrent de Seagate, Western Digital, détient Virident, un autre acteur des solutions de stockage Flash, et compte bien s’imposer dans ce domaine.

LSI – rachetée en décembre 2013 par Avago Technologie – produit, de plus, des disques au format PCI-Express, technologie performante qui accélère la vitesse de lecture et d’écriture séquentielles. Son adoption peut constituer un atout de premier ordre pour Seagate, que ses concurrents Hitachi et Samsung pourraient être amenés à suivre.

Le département ASD de LSI est celui qui produit les interfaces serie PCIE.

FCD est, lui, connu pour sa ligne de contrôleurs Flash à grand volume Sandforce. LSI avait racheté celui-ci en janvier 2012.