Sopra Steria vient de rendre publics ses résultats pour l’année 2014. Le groupe avance un chiffre d’affaires de 3,37 Md€. Il s’agit d’un chiffre d’affaires combiné, la fusion des deux entités étant effective depuis quelques mois.

A taux de change constant, la croissance organique de la partie Sopra a atteint 4,7 % et celle de Steria 6 %. Dans le détail, le périmètre Sopra affiche un CA de 1,48 Md€, avec une belle progression sur les trois derniers mois de 2014. Pour Steria, le chiffre d’affaires l’an passé s’est élevé à 1,89 Md€.

De meilleures croissances à l’international qu’en France

Sur le périmètre de la France, Sopra affiche un chiffre d’affaires de 786,6 M€ en 2014. La croissance organique y est de 2,8 %, inférieure donc à celle du groupe. Sopra a surtout connu une belle croissance sur les services financiers (Sopra Banking Software) et d’autres activités marginales.

Steria, de son côté, a vu son chiffre d’affaire national chuter de 3,1% : les secteurs de l’énergie/utilities et de la banque ont bien résisté, et même connu une croissance légère, mais ceux des télécommunications, des transports, de l’assurance et du secteur public ont plongé. En revanche, Steria a largement progressé sur son premier marché, le Royaume-Uni, où il affiche une croissance organique de 18,2%.