Spie Communication se met à la table du cloud hybride « made in France ». Comme l’ont déjà fait de nombreux fournisseurs de services cloud avant elle, l’entreprise française marie son environnement réseau virtuel aux datacenters privés de ses clients.

Des environnements VMWare peuvent ainsi être couplés au service netWork IP Cloud Hybrid de Spie Communication. Libre ensuite aux utilisateurs de choisir exactement les ressources dont ils ont besoin (CPU, RAM…).

Le service s’affranchit de la nature des composants de calcul, de stockage et de télécommunications. Il est universel, selon Spie Communication.

Pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI), qui sont le cœur de cible de cette offre, différents scénarios d’utilisation sont possibles. Le plan de reprise d’activité (PRA) est le plus évident. Seulement, il implique de dupliquer ses données dans le cloud public. La sécurité est donc de mise.

La filiale Veespee de Spie Communication propose, pour le bon déroulement du PRA, un cloud très haute disponibilité (THD) qui répartit la charge géographique sur les deux datacenters.