Implanté dans le monde entier, la société Tarkett est en train de lancer plusieurs projets pilotes à base de tablettes. Le groupe qui compte près de 10 000 employés à travers le monde teste ces solutions mobiles auprès de ses forces commerciales, de ses services support et de quelques fonctions internes. Se voulant agnostique (mais sans se laisser emporter par le phénomène du Bring Your Own Device) Gilles Lebret, DSI de Tarkett au niveau mondial a donné le choix à chacune des divisions géographiques de tester différents modèles et marques.

Si l’iPad apparaît comme l’outil favori des nord-américains, il n’en va pas de même partout ailleurs sur la planète. « Pour de de nombreux collaborateurs, l’appétence pour les tablettes porte davantage sur l’ergonomie que sur la marque », souligne Gilles Lebret. De fait, de nombreux collaborateurs préfèrent se tourner vers des tablettes ou des PC-tablettes hybrides fonctionnant sous windows, invoquant comme avantage de continuer à travailler dans le même environnement que leurs applications d’entreprises traditionnelles.