© Nmedia - Fotolia

@Work

Teradata fait évoluer QueryGrid

Par La rédaction, publié le 21 avril 2015

Teradata annonce l’extension de QueryGrid. Cette solution, qui permet un accès en libre-service aux données et aux traitements analytiques impliquant différents systèmes en initiant les requêtes depuis la base de Teradata, voit son nombre de connecteurs augmenter.

QueryGrid est désormais compatible avec Teradata-to-MapR, Teradata-to-Cloudera Distribution for Hadoop, et Aster-to-Cloudera Distribution for Hadoop. Des améliorations ont aussi été apportées à la prise en charge de la plateforme Teradata-to-Hortonworks.

Des séparations sécurisées dans le datawarehouse

Teradata a aussi dévoilé une nouvelle fonctionnalité pour sa base de données Teradata Database. Batisée Secure Zones, elle permet d’établir des séparations sécurisées entre les données et les groupes d’utilisateurs de chaque entité dans les entrepôts de données. Les entreprises peuvent ainsi se conformer à la législation en matière de sécurité et de confidentialité, qui restreint la circulation des renseignements personnels ou le regroupement des données de plusieurs entreprises ou pays au sein d’un entrepôt de données unique.

En marge de ces annonces, intégrant sa distribution à l’outil de Teradata, MapR Technologies a annoncé l’intégration de sa distribution à la base de données de Teradata, ce qui va permettre aux entreprises de transférer dans Hadoop les données les moins utilisées, de lancer des requêtes dessus de façon instantanée et de les joindre aux données de leur datawarehouse (entrepôt de données) existant. Selon MapR, cette intégration réduira la duplication des données et permettra d’en stocker et d’en traiter davantage sur Hadoop, tout en abaissant les coûts.

 

Dans l'actualité