Dans le cadre de son développement stratégique, le groupe d’électronique français a annoncé l’acquisition de l’éditeur américain Vormetric, pour un montant de 400 M$. L’opération doit être finalisée au 1er trimestre 2016.

Créé en 2001, Vormetric fournit des solutions de protection des données. L’entreprise totalise environ 200 salariés, pour un chiffre d’affaires prévisionnel de 75 M$ (30 % de croissance annuelle). Parmi ses 1 500 clients, elle compte notamment 17 des 30 plus grandes sociétés américaines et 2 des plus grandes banques.

Renforcer l’offre dans le domaine de la protection des données sensibles

Alors que le marché de la sécurité informatique est en pleine croissance (11 % en 2014, selon les analystes), Thales compte étoffer son offre, plus précisément dans le domaine des données critiques. En rachetant Vormetric, le groupe se dote du moteur logiciel mis au point par l’éditeur pour protéger ce type de données. Celui-ci propose notamment le chiffrement transparent des informations (sur un serveur physique, dans le cloud et dans les applications), c’est-à-dire sans ralentissement des performances, et des outils pour contrôler l’accès aux informations. 

En intégrant la technologie Vormetric au sein de ses propres solutions de cybersécurité, Thales compte fournir une offre complète et devenir, à terme, leader sur le marché.