The Document Fondation a annoncé la sortie prochaine de la première version cloud de sa suite bureautique LibreOffice. Objectif affiché : devenir une alternative open source aux solutions propriétaires Google Docs et Office 365 de Microsoft.

« LibreOffice est né avec l’objectif de tirer parti du patrimoine historique OpenOffice pour construire un écosystème solide, capable d’attirer des investissements essentiels pour le développement du logiciel libre », a déclaré Eliane Domingos de Sousa, directrice de The Document Foundation.

Basée sur la technologie HTML 5, la suite bureautique en ligne supportera le format Open Document Format (ODF).

LibreOffice est disponible en application native sur les différents OS de bureau et est en cours de développement pour une utilisation sous Android.