Depuis que l’équipementier finlandais a absorbé Alcatel-Lucent, les analystes envisagent de mauvais résultats. Ces prévisions ont été confirmées puisque sur l’ensemble de l’année 2016, Nokia a enregistré un chiffre d’affaires en recul de 10 %, à 23,94 Md€, et un résultat opérationnel en baisse de 25 %, à 2,17 Md€. Enfin, la perte nette se monte à 766 M€.

Parmi les chiffres publiés, la marge brute résiste bien puisqu’elle s’établit à 40 %, tandis que la marge opérationnelle atteint 8,9 %. Autre signe positif, le dernier trimestre de cet exercice 2016 a enregistré un résultat d’exploitation de 940 M€. Si cela représente une baisse de 27 % sur un an, c’est tout de même bien supérieur aux 788 M€ prévus par les analystes. Pas assez toutefois pour présager d’une bonne année 2017. Ainsi, après ce qu’elle appelle un exercice de transition, la direction de Nokia table sur une autre année difficile.