L’éditeur américain Varonis lance Datanswers. Cette solution, qu’il commercialise aujourd’hui, a pour principe de puiser dans la « mémoire institutionnelle » de l’entreprise pour délivrer des résultats de recherche pertinents autour des données non-structurées. « Pensez au nombre de fois où vous utilisez un moteur de recherche Internet chaque jour, indique Yaki Faitelson, directeur général et cofondateur de Varonis. Il est surprenant que si peu d’entreprises disposent de la même fonctionnalité en ce qui concerne leurs propres systèmes de fichiers ».
Datanswers se présente ainsi sous la forme d’une interface web connectée à une plateforme Solr, basée sur le moteur de recherche Lucene. Concrètement, Datanswers utilise un framework spécifique : l’IDU (Intelligent Data Use) Classification Framework, qui localise et indexe l’ensemble des métadonnées produites chaque jour. L’analyse est totalement incrémentielle.
Au moyen de la technologie de recherche de Varonis Datadvantge, le programme sait qui accède régulièrement à tel contenu et détermine les permissions d’accès aux fichiers. Pour garantir la sécurité au sein de l’entreprise, il filtre les fichiers comportant des informations d’identification personnelle. Certains résultats comme les données de santé, les moyens de paiement ou les salaires peuvent être exclus des recherches.