© OVH

Eco

Vent de changement pour OVH

Par La rédaction, publié le 10 février 2015

OVH vient d’enclencher une véritable révolution digitale et de gouvernance pour asseoir ses ambitions. L’ETI mise ainsi sur trois axes pour assurer sa croissance : une levée de fonds pour s’étendre davantage à l’international, un nouveau CEO et des recrutements massifs.
Et pour sa stratégie de développement, OVH apprécie les plans quinquennaux. Ainsi, si les périodes 1999-2004, 2004-2009, 2009-2014 ont été consacrées à la solidification de la petite start-up, à la conquête des marchés français et européen, puis du marché américain, le programme 2014-2019 veut faire progresser les serveurs et le cloud à l’ouest.

« Nous ne sommes plus une start-up et bientôt plus une ETI. Nous devons être globaux pour accompagner nos clients dans le monde entier et en gagner de nouveaux »,a déclaré Octave Klaba, co-fondateur de l’hébergeur. Pour ce faire, OVH a procédé à une levée de fonds de 267 M€ auprès d’un pool bancaire.
Laurent Allard, nouveau CEO
Deuxième changement d’importance, la nomination de Laurent Allard au poste de CEO, jusqu’alors tenu par Octave Klaba. Le président compte, avec cette nouvelle arrivée, se délester de certaines responsabilités afin de se consacrer « à la technologie logicielle et à la stratégie », a-t-il commenté sur Twitter. Une belle opportunité pour Laurent Allard, ex DSI de CGI, d’Axa et de Logica.
Enfin, dernier vent de fraîcheur pour OVH : une vaste campagne de recrutement vient d’être lancée, notamment en Bretagne où l’hébergeur compte employer 140 nouveaux développeurs entre Brest et Rennes. Mais cela ne devrait pas être la seule vague d’embauche prévue. « En 2015, nous allons recruter au moins 300 personnes, dont près de 200 en France », a assuré Octave Klaba.

Dans l'actualité