C’est un paradoxe qui déplaît aux marchés : le chiffre d’affaires de VMware est en très nette progression sur un an, de 18 % précisément, mais son résultat reste inchangé.

Il faut dire que le bénéfice net a chuté de 26 %, mais il est largement impacté par l’achat d’Airwatch. En ne tenant pas compte de cette opération, VMware aurait vu son bénéfice net s’établir en hausse de 3 %, à 377 M$, pour un chiffre d’affaires de 1,52 Md$.

Ces bons chiffres, au-dessus des prévisions des analystes, n’empêchent pas VMware d’être pessimiste pour le 4ème trimestre. Le groupe estime que son chiffre d’affaires s’établira entre 1,67 et 1,71 Md$. Les analystes s’attendaient à ce que VMware affiche sa certitude d’atteindre le haut de cette fourchette.

Ce contexte délicat pourrait amener EMC à séparer l’activité de VMware de ses autres entités.