Les fabricants de disques durs Seagate et Western Digital viennent de franchir un nouveau cap en matière de stockage des données, en proposant des disques pour entreprises et particuliers d’une capacité de stockage de 6 To.

Si les disques de Western Digital sont légèrement moins performants au vu des caractéristiques affichées, ils sont cependant plus efficaces en termes d’économie d’énergie. Le débit de la version 6 To (composé de cinq plateaux de 1,2 To chacun) chez Western Digital atteint ainsi 175 Mo/s, tout en disposant, selon l’entreprise, d’une consommation énergétique divisée par deux.

La vitesse de rotation est, elle, de l’ordre de 5400 tours/minute.

Chaque disque intègre la technologie propriétaire WD NasWare 3 qui permet de supporter des systèmes NAS jusqu’à 8 baies.

Seagate joue la carte des performances

Seagate, qui a déjà un train d’avance, plancherait actuellement sur des modèles à 8 To. En attendant, sa gamme Enterprise Capacity vient d’être déclinée en 8 variantes de 6 To. La capacité est identique pour chacun de ces disques, mais l’interface de connexion diffère selon les modèles, allant du SAS 12G/bits au SATA 6G/bits.

La vitesse de rotation est également identique à chaque version, à 7200 tours/minute. La mémoire cache est de 128 Mo pour tous les modèles Seagate. Chacun des disques est fait de 6 plateaux de 1 To. Ils mesurent 3,5 pouces et se veulent adaptés à des serveurs de densité maximale.

Par ailleurs, ils intègrent une technologie de chiffrement FIPS 140-2, ainsi que Instant Secure Erase pour faciliter la remise à plat du disque.