Le dernier OS de Microsoft, sorti il y a 5 mois, équipe aujourd’hui plus de 200 millions de machines (PC, smartphones et Xbox compris). Cette dixième version évince ainsi ses prédécesseurs en termes de rapidité de déploiement. Les fêtes de fin d’année ont sans doute contribué à ce résultat, le nombre de ventes de machines sous Windows 10 ayant gagné 16 points après le Black Friday américain. Les utilisateurs étaient en outre très présents sur le Windows Store au mois de décembre (60 % des achats ont été effectués par de nouveaux clients).

Pour la firme de Redmond, reste désormais aux développeurs d’investir son système, dont l’attrait dépend énormément du catalogue d’applications proposé.