Microsoft a ouvert sa conférence développeur annuelle, à San Francisco, en annonçant la disponibilité de la version Preview de Windows 8.1 qui confirme le retour du bouton Démarrer et s’accompagne de nombreuses nouvelles apps.

On avance mais on revient légèrement en arrière ! C’est un peu l’impression que peut laisser Windows 8.1 avec le retour du bouton Démarrer, la possibilité de démarrer directement le PC sur le bon vieux bureau ou encore le support de WebGL dans IE11 (alors que Microsoft avait annoncé il y a 2 ans ne pas vouloir l’adopter en raison « des risques de sécurité potentiels »).
Et, dans un sens, Steve Ballmer a effectivement cherché, lors de son Keynote d’ouverture, à emporter utilisateurs et développeurs dans une danse tourbillonnante de nouveautés, de fonctionnalités améliorées et d’annonces, dans l’idée – sans doute – de leur faire oublier la lente adoption de Windows 8 et du Windows Store.

 

Donner du choix

Toutefois, plus qu’un retour en arrière, la version 8.1 confirme l’évolution ergonomique entamée avec Windows 8. Mais elle offre à l’utilisateur bien davantage d’options de personnalisation et de choix quant au comportement du système. Un détail qui fait une grosse différence.
Un écran d’options résume, à lui seul, l’apparition de ces choix qui paraissaient évidents mais qui étaient jusqu’ici absents : les coins réactifs du bureau peuvent être désactivés, le PC peut directement démarrer sur le Bureau, et un clic sur le nouveau bouton Démarrer déclenche soit l’apparition de l’écran d’accueil avec ses vignettes dynamiques, soit l’apparition de l’écran « Liste des applications ». Une option permet même d’afficher les applications « Bureau » en tête de cette liste.

 

Ecouter sans obéir

Autant de corrections demandées de longue date par les premiers testeurs de Windows 8. Microsoft a donc fini par entendre ses utilisateurs. On ne peut cependant s’empêcher de penser que l’éditeur aurait pu aller au bout de la démarche et carrément rétablir l’ancien menu Démarrer. Il y a quelque chose d’inconsistant et de déroutant à voir s’afficher ce bouton pour simplement rebasculer sur l’accueil. D’autant que, lorsque l’on clique du bouton droit sur le bouton Démarrer, on retrouve un menu « Win+X » qui ressemble de plus en plus à l’ancien menu Démarrer et incorpore même une fonction d’extinction du PC (youpiii)! De quoi alimenter (inutilement ?) les arguments des réfractaires à Windows 8 !
D’un autre côté, il faut aussi reconnaître que la nouvelle « liste des Apps » remplit une fonction très similaire tout en unifiant logiciel bureau et apps Windows Store. Et comme il est désormais possible d’utiliser l’image du Bureau en fond d’écran de cette liste (comme de l’écran d’accueil), l’utilisateur perd la sensation de basculer d’un univers à l’autre. L’expérience est donc moins traumatisante qu’auparavant.

Donner plus de consistance

Les modifications apportées au mode Snap offrent, elles aussi, plus de liberté à l’utilisateur : on peut positionner jusqu’à 4 apps côte à côte, les placer sur plusieurs écrans (si on a deux moniteurs ou plus) et ajuster leur largeur à volonté. En pratique, ces changements sont fondamentaux. Il donne bien davantage de consistance à l’univers « Modern UI ». C’est tout cet univers qui se révèle soudain plus dense et plus productif.
Si les concepts « Modern UI » fonctionnaient bien sur les écrans des tablettes, ils généraient des écrans plutôt vides sur des moniteurs PC de 15 pouces et plus. Ce n’est plus vrai avec Windows 8.1.
D’autant que les « Apps » Windows Store gagnent, elles aussi, en consistance. La plateforme sous-jacente apporte de nombreuses améliorations aux développeurs qui ont désormais moyen de créer des applications plus riches et plus ambitieuses.
Cela est particulièrement visible avec Outlook, la nouvelle version du client « Courrier » actuel, qui n’est pas disponible dans la Preview mais a été dévoilée. L’arrivée des applications Office en mode « ModernUI » a également été confirmée même si rien n’a été dévoilé. Et Microsoft va fournir avec Windows 8.1 une pléthore de nouvelles applications : Movie Moments, Bing Fitness, Bing Food & Drink, etc. Les éditeurs aussi semblent enfin s’y mettre avec l’annonce aujourd’hui de l’arrivée, attendue de longue date, de Flipboard et de Facebook.
Avec ces enrichissements, l’univers « Modern UI » apparaît plus productif, moins gadget, et semble même offrir une vraie alternative au Bureau lorsqu’il s’agit de travailler.

La Preview est disponible

Au final, Windows 8.1 donne un peu l’impression qu’avec Windows 8 nous n’étions en présence que d’une version préliminaire. La vision de Microsoft paraît soudain plus aboutie, plus cohérente, plus logique aussi (hormis le bouton Démarrer dépourvu de menu Démarrer). Cela suffira-t’il à faire taire les détracteurs ? Probablement pas. Mais avec un comportement beaucoup plus adapté aux PC traditionnels, un nouvel univers plus riche et plus dense, et une nouvelle génération de matériels (mini-tablettes et PC Haswell combinant puissance et autonomie), Windows 8.1 se révèle beaucoup plus séduisant et bien plus universel que son prédécesseur !
Vous pouvez d’ailleurs vous faire une idée dès aujourd’hui en téléchargeant la version « Preview » : http://preview.windows.com (également disponible pour Surface RT !). Celle-ci porte bien son nom. Si les nouveautés phares (nouvelles options Bureau, nouvelle recherche, nouveau mode snap) sont présentes, certaines apps ne sont pas encore là, et les apps actuelles ne tirent pas encore profit des nouveautés. L’expérience utilisateur n’est donc pas complète. En outre Microsoft peut encore faire évoluer quelque peu le système d’ici la version finale.
Enfin, sachez que si vous adoptez la version Preview aujourd’hui, vous devrez réinstaller toutes les Apps Windows Store (ce qui peut se faire en un clic) lorsque la version finale débarquera.

Retrouvez notre dossier complet sur Windows 8 et windows 8.1

Téléchargez la version beta de Windows 8.1 64 bits.

Téléchargez la version beta de Windows 8.1 32 bits.

Téléchargez la version iso de windows 8.1 pour passer de n’importe qul système windows à la 8.1 directement.