La start-up californienne vient de lever 9,3 M$ quatre ans après avoir reçu 2,75 M$ lors de son lancement. Au-delà de la somme, ce sont les noms qui sont derrière ces investissements qui sont remarquables. En plus de Cherry Tree Investments, qui était déjà présent au capital avant ce tour de table, Floodgate et Microsoft Ventures ont décidé de faire confiance à Workboard.

Basée à Redwood City, la start-up a acquis sa réputation grâce à ses solutions de data visualisation pensées pour la gestion des projets opérationnels. Permettant aux entreprises d’implémenter leurs objectifs stratégiques, de mesurer leurs performances et de modifier leurs priorités si nécessaire, elles ont séduit la plateforme d’investissement de Microsoft. À noter que Samsung, IBM et Sony, eux, laissés tenter en tant que clients.