Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Bertrand Diard, Talend, disrupteur et pragmatique

Écrit par  , lundi, 23 mai 2016 02:02 , PORTRAITS.
Bertrand Diard Bertrand Diard DR

À l’écoute du marché, cet entrepreneur-né cherche toujours la longueur d’avance pour développer ses entreprises.   

En 2006,les données numériques devenaient plus volumineuses, plus complexes et plus critiques aussi. Lancer des produits pour répondre à ces besoins était une évidence pour Bertrand Diard. À l’époque, le futur dirigeant travaille dans une société de conseil, Neurones, où il rencontre Fabrice Bonan. Les deux amis participent à des projets d’intégration de données pour des grands comptes avec des éditeurs majeurs comme IBM ou Oracle. « Quand on a créé Talend, Fabrice et moi, on ne voulait pas utiliser les mêmes méthodes ni les mêmes modèles que les grands éditeurs. Pour se développer, il fallait trouver des produits et des approches vraiment disruptives », se souvient-il. Ce n’est alors pas la première tentative entrepreneuriale pour ce dernier : « J’avais déjà lancé une société à 24 ans. J’étais trop jeune et ça n’avait pas abouti ».

En 2006, Bertrand Diard planche ardemment sur des approches originales, des leviers … et trouve deux pistes. D’abord, le modèle open source : « c’était le meilleur moyen de déployer un produit dans plusieurs pays, et de le faire rapidement ». Un choix qui n’a rien d’idéologique, mais découle d’une attitude pragmatique. « Je ne suis pas un religieux du libre », renchérit Bertrand Diard. Et de se justifier : « la plupart des outils qui se sont imposés aujourd’hui proviennent du libre : MySQL pour les bases de données, Jboss pour le middleware, Apache pour les serveurs web, Hadoop pour le big data… ».

Deuxième choix structurant : cibler dès le départ un marché mondial. Aussitôt dit, aussitôt fait. Talend sera donc développé en open source et son modèle économique se basera sur la commercialisation de modules additionnels sous forme de souscription. Cette appétence pour lancer des produits très technologiques n’est pas nouvelle chez cet entrepreneur. « J’ai toujours aimé manager des projets technos. Un demes premiers jobs a été de piloter le premier portail des achats chez Lyreco, une entreprise spécialisée dans les fournitures de bureau ». Toutefois, c’est son complice Fabrice, diplômé de l’Epita, qui prendra en main les aspects technologiques. Lui gère tout le reste : organisation des ventes, juridique, développement de l’entreprise ... « Je n’ai jamais été un programmeur. Quand je mettais les mains dans le code, les techniciens de l’entreprise souriaient », ajoute-il en souriant lui-même.

Entre 2006 et 2014, Talend lève 100 M$, passe de 2 à 450 collaborateurs et s’étend en Angleterre et aux États-Unis. « Faire grandir une boîte à cette vitesse est un vrai challenge, très excitant. Quand l’entreprise grandit très vite, la réorganisation permanente est de règle », décrit notre interlocuteur. Père de famille de deux enfants nés aux États-Unis, Bertrand Diard a installé son foyer en Californie, « un site plus central pour une activité mondiale ». Il a choisi un moyen effi cace pour se détendre entre deux déplacements. « Je fais régulièrement du Kite Surf à San Francisco. C’est un sport qui me permet d’évacuer toutes les tensions », décrit-il. En 2014, après huit années de développement ininterrompu, le dirigeant fait un constat : « Avec 450 employés, le rôle du dirigeant change. Les process sont plus contraignants, plus lourds … J’ai décidé d’arrêter l’opérationnel. Je reste au conseil d’administration de Talend ». Un arrêt plutôt bref : Bertrand Diard remonte une entreprise début 2015, baptisée Infl uans. « C’est ce que j’aime faire, reconnaît-il. Une nouvelle fois, l’entrepreneur travaille sur un produit disrupteur. « Infl uans est spécialisée dans le marketing opérationnel. Les retailers se satisfont d’un taux de retour inférieur à 2 % sur des opérations d’e-mailing. Avec les technologies du big data, la connaissance des données devrait se traduire par des taux 10 à 20 fois supérieurs », s’enthousiasme-t-il. En route vers une nouvelle success story ? 


BERTRAND DIARD 
• 2001 Directeur de projet chez Brainsoft (Groupe Neurones) • 2006 Création de Talend • 2014 Quitte sa fonction de CEO de Talend, membre du Conseil d’administration • 2015 Création d’Infl uans

Dernière modification le lundi, 23 mai 2016 02:07
Connectez-vous pour commenter