Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Fortunato Garino, Guidance Software : Un homme de convictions

Écrit par  , dimanche, 05 mars 2017 23:49 , PORTRAITS.
Fortunato Garino Fortunato Garino

Depuis ses débuts, Fortunato Garino œuvre à renforcer la sécurité des données. Avec une dominante : la lutte contre les hackers dans le strict respect de la loi. 

 

En nommant Fortunato Garino au poste de Data Privacy Officer, l’éditeur américain Guidance Software n’a pas fait dans le « politiquement correct ». En effet, ce Français qui n’a jamais eu sa langue dans sa poche, défend l’idée de Justice et n’hésite pas à monter au créneau. Cela plaît… ou énerve, mais ne laisse pas indifférent.

« Après plus de quinze années à collecter des preuves de malversations sur des ordinateurs avec des logiciels d’e-Forensics, j’avais envie de participer au développement de ces outils tout en continuant à faire quelque chose auquel je crois », justifie Fortunato Garino. Lors de sa formation à l’Institut des hautes études de la Défense nationale, sa rencontre avec des juges luttant pour instruire des dossiers lui montre clairement sa voie. « En tant qu’expert judiciaire, un magistrat vous assigne une mission à accomplir. En dehors de lui et dans le plus strict respect de la loi, nul ne peut vous arrêter dans vos recherches », explique Fortunato Garino. Il œuvrera dans la sécurité, et plus précisément sur les données, tant pour leur protection, quand la loi l’exige, que dans la recherche de malversations. Sa passion pour son métier l’amène à collaborer aux enquêtes du juge Courroye et, plus généralement, avec le pôle financier du parquet de Paris.

En 2008, sa vie de famille le rattrape et il rejoint Faurecia, l’équipementier automobile, filiale de PSA. Il y devient directeur de la sécurité des informations stratégiques, il a pour mission d’éviter l’espionnage industriel. Lorsqu’il arrive dans la société, du fait de nombreuses fusions-acquisitions, l’encadrement, dans certaines zones géographiques, ne « veut rien savoir de ces risques », souligne-t-il, alors même que des fraudes internes sont épinglées. Au fur et à mesure, la direction européenne reprend le contrôle, les managers changent et le choc culturel se traduit par davantage de transparence. La confiance dans la direction IT progresse. Son rôle de correspondant Informatique et Liberté lui donne l’occasion d’expliquer aux utilisateurs la valeur de l’information, mais aussi les risques induits. Avec sourire et diplomatie, il change les comportements. À l’inverse, son rôle de chargé des investigations numériques fait grincer les dents, surtout quand des dirigeants importants sont visés. S’il utilise strictement les mêmes méthodes que dans le milieu judiciaire, Fortunato Garino se heurte aux contraintes propres au monde de l’entreprise. Ces limites dans sa tâche deviennent bloquantes et, refusant d’entériner certaines affaires, il préfère quitter la société en 2015. Il se tourne alors vers l’éditeur de solutions qu’il connaît le mieux.

Créé en 1997, Guidance Software dispose d’un portefeuille d’outils d’investigation plébiscité par la majorité des forces de polices mondiales, y compris françaises et européennes. Son logiciel EnCase analyse et retrouve des traces sur les disques durs, mémoires flash, et les duplique. Mais surtout, il transforme ces données en preuves recevables par un tribunal. Pour cela, les informations doivent être datées et cryptées afin de ne plus pouvoir être altérées.

Nommé l’année dernière conseiller en cybercriminalité et protection des données pour la région EMEA, l’action de Fortunato Guarino ne se limite pas à aider les potentiels clients de l’entreprise. Son expérience en tant que RSSI lui permet de faire évoluer des outils jusque-là utilisés dans le milieu judiciaire vers des versions adaptées aux entreprises. Pour toucher les opérateurs d’importance vitale, il pousse la certification EL3+ et la qualification selon les règles de l’Anssi en collaboration avec la société Oppida. Depuis la rentrée, après s’être intéressé aux enjeux réglementaires de son entreprise, le « gourou » comme il se qualifie avec humour, s’est vu nommé DPO du groupe : « nous vendons de la responsabilité juridique : nous devons nous-mêmes être parfaitement propres pour être en adéquation avec la confiance de nos clients ».

Stéphane Darget

 

FORTUNATO GARINO

• 1990-1991 DEA Stratégie et Défense (Sorbonne)

• 1991-1992 DESS Informatique (Jussieu)

• 2001 Auditeur Institut des Hautes Études de la Défense nationale

• 2001-2005 Expert judiciaire pour le pôle financier du parquet de Paris

• 2008-2015 Directeur de la sécurité des informations stratégiques, Faurecia

• DEPUIS 2016 Conseiller en cybercriminalité et DPO chez Guidance Software

Dernière modification le lundi, 06 mars 2017 00:01
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

23/01/2018 - 24/01/2018
Forum International de la Cybersécurité
24/01/2018 - 24/01/2018
Université des DPO
07/02/2018 - 08/02/2018
AP Connect